Recherche appliquée

ASTROLAB – Evaluation de la balance bénéfice/risque des BALDAs dans l’asthme en combinant les données reportées par les patients et les bases de soins

Financé par la Commission Européenne (FP7 Research Program), ASTRO-LAB est une étude de cohorte prospective de patients atteints d'asthme persistant. ASTRO-LAB vise à fournir de nouvelles informations sur l'innocuité du traitement inhalé de l'asthme, et plus particulièrement des β2-agonistes d'action longue durée (BALA). Pour atteindre cet objectif, 3000 patients âgés de 6 à 40 ans, seront suivis pendant 2 ans au Royaume-Uni et en France. Trois bases de données seront recueillies: données médicales de médecins généralistes (MG), les délivrances (en France) et les données rapportées par les patients. En savoir plus...

Collaboration industrielle partenariale - Identification par spectrométrie de masse de biomarqueurs bactériens dans des mélanges complexes

L’équipe de Jérôme Lemoine de l’Institut des Sciences Analytiques possède une très forte expertise et un savoir-faire reconnu dans l’utilisation de la spectrométrie de masse, appliquée à la détection de molécules en tous genres. Dans ce cadre, la société bioMérieux a fait appel à l’équipe de Monsieur Lemoine en 2006, afin d’appliquer la technique de spectrométrie de masse à la détection de biomarqueurs bactériens, en vue de développer des tests diagnostics d’une nouvelle génération, beaucoup plus sensibles et surtout très rapides d’utilisation. En savoir plus...

DOC CALIPSO - Navigation et traitements focaux robotisés des tumeurs

Ce projet est financé dans le cadre du dispositif « Preuve de Concept » du Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône Alpes (CLARA), il réunit d’une part une équipe hospitalo-universitaire spécialisée dans le traitement focal des tumeurs urogénitales avec une expérience forte en ingénierie chirurgicale et en chirurgie expérimentale et, d’autre part, l’expertise en robotique de la société Adept®.
Doc Calipso vise à introduire un nouveau concept de navigation robotisée permettant le positionnement autonome d’une source de traitement au contact de la tumeur, grâce à un système intégrant l’analyse de l’imagerie et/ou un système de repérage géométrique implanté dans l’organe à traiter. L’objectif est de parvenir à une nouvelle génération de robot polyvalent à partir d’un robot préexistant. Cette nouvelle génération de robot pourra être utilisée pour le traitement des tumeurs solides, permettant de traiter en toute sécurité, avec une exposition radiologique nulle des tumeurs de petite taille, et d’accéder à des traitements focaux avec une grande efficacité. En savoir plus...

ECOCIS – Eco-composites Bois-Polymères pour isolation par l’extérieur

Financé par le Fonds Unique Interministériel, le projet ECOCIS associe 5 partenaires dont 3 industriels (1 ETI et 2 PME) et 2 laboratoires de recherche. Il vise à développer de nouvelles solutions d’isolation par l’extérieur via l’utilisation d’eco-composites bois-polymères. En savoir plus...

 

EUROSARC – 9 essais cliniques multicentriques, à l’échelle européenne, pour combattre les cancers rares

Les sarcomes représentent un groupe très hétérogène de tumeurs très malignes - plus de 50 différents histotypes rares, and plus de 150 sous-catégories moléculaires - d’une incidence moyenne de 6/100 000 par an. La rareté et la multiplicité des types de sarcomes, rendent extrêmement complexe la mise en œuvre d’essais cliniques. Le projet vise à tester, à travers la réalisation de 9 essais cliniques de phase II-III des stratégies thérapeutiques ciblées innovantes, adaptées à chacun des histotypes sélectionnés, dans le cadre d’un réseau européen de 17 centres de recherche cliniques de référence. En savoir plus...

INFECT – Vers de nouvelles stratégies thérapeutiques pour améliorer l’issue des infections nécrosantes des tissus mous

Les infections nécrosantes des tissus mous sont une forme extrême d’infection bactériologique de la peau et des des tissus mous. La mortalité liée à ces infections excède souvent les 30%. INFECT Le développement extrêmement rapide de ces infections (en quelques heures) exige un diagnostic et une intervention très rapides. Cependant le diagnostic et la détermination du traitement sont souvent difficiles, du fait de l’extrême hétérogénéité de ces infections, des mirco-organismes et des co-morbidités variables. INFECT vise à améliorer le diagnostic et les stratégies thérapeutiques, par une approche intégrée, et systémique de l’intéraction hôte-pathogène qui dicte la sévérité de l’infection. En savoir plus...

Mold4ProdE – Des moules intelligents pour améliorer la productivité dans le moulage par l’injection plastique

Mold4ProdE propose le développement du concept de «Moule intelligent clé en main». Il s’agit d’outillages plus rapidement mis au point, qui nécessitent moins de temps à chaque redémarrage de production, donc génèrent moins de rebuts, grâce à la collecte et au traitement de données issues de capteurs installés dans les moules. En savoir plus...

PIPER – De nouveaux outils pour améliorer le positionnement et personnalisation des modèles humains numériques utilisés pour tester la sécurité des voitures

Les spécificités de populations plus vulnérables comme les enfants, ou les personnes âgées doivent être plus spécifiquement prises en compte dans la définition des systèmes de sécurité des voitures, afin de réduire les décès, en protégeant tous les usagers de manière optimale, et pas uniquement les «usagers standards». Basés sur la méthode des éléments finis, les modèles humains numériques avancés pour la prédiction des blessures, ont la capacité de représenter la variabilité des populations et de prédire de manière plus précise les blessures, que ne le font des modèles numériques basés sur des critères globaux. PIPER vise à développer de nouveaux outils pour améliorer le positionnement et la personnalisation de ces modèles humains avancés, et optimiser leur exploitation, et leur utilisation par les industriels du secteur automobile. En savoir plus...

REPALI – Recyclage de Polyoléfines en contact alimentaire et non alimentaire

Financé par le Fonds Unique Interministériel, le projet REPALI regroupe 5 PME, 2 entreprises de taille intermédiaire et 1 grande entreprise, qui souhaitent, dans un souci de compétitivité et d’impact environnemental, utiliser des matériaux polyoléfines recyclés répondant aux exigences de sécurité sanitaire. En savoir plus...

 

SYRIMAP II – Systèmes retardateurs ou d’ignifugeants pour le monde d’après

Financé par le Fonds Unique Interministériel, le projet SYRIMAP II regroupe  3 grandes entreprises, 1 entreprise intermédiaire, 4 PME et 1 laboratoire académique. Par ce projet les industriels souhaitent adapter leurs pratiques afin de proposer à leur clients dans leurs domaines d’applications respectifs les solutions techniques et économiques conforment aux nouveaux enjeux sociétaux. En savoir plus...