Identification par spectrométrie de masse de biomarqueurs bactériens dans des mélanges complexes
 

 Fiche  technique du Projet

• Programme : Collaboration industrielle partenariale
• Coordinateur scientifique académique : Institut des Sciences Analytiques, équipe de Jérôme Lemoine
• Partenaires :


o Université Claude Bernard
o EZUS LYON
o CNRS
o bioMérieux


• Durée : 2006 à 2013. Nouveaux partenariats et notamment une CIFRE en cours de montage pour la prolongation du projet.

 

 

Context / Contexte

Depuis la découverte des microbes par Pasteur à la fin du 19ème siècle, les microorganismes sont étudiés par microscopie et analyses biochimiques. Ces méthodes traditionnelles sont souvent longues et fastidieuses et des alternatives analytiques ont très tôt été recherchées. C’est ainsi que l’analyse de bactéries par spectrométrie de masse a été initiée dès 1975 par J. Anhalt et C. Fenselau. 

Objectives / objectifs

L’équipe de Jérôme Lemoine de l’Institut des Sciences Analytiques possède une très forte expertise et un savoir-faire reconnu dans l’utilisation de la spectrométrie de masse, appliquée à la détection de molécules en tous genres. Dans ce cadre, la société bioMérieux a fait appel à l’équipe de Monsieur Lemoine en 2006, afin d’appliquer la technique de spectrométrie de masse à la détection de biomarqueurs bactériens, en vue de développer des tests diagnostics d’une nouvelle génération, beaucoup plus sensibles et surtout très rapides d’utilisation.

Ce partenariat initié en 2006 est plus que jamais d’actualité, sachant que les contrôles biologiques se démultiplient notamment dans le domaine de la santé et de l’alimentation. Dans ce cadre, le travail collaboratif mené par les deux équipes a permis d’identifier plusieurs biomarqueurs bactériens significatifs dans des mélanges complexes de bioMérieux.

Programme / Résultats :

L’ensemble des Etudes menées conjointement par l’équipe de Mr Lemoine et bioMérieux depuis 2006 ont permis :
• De définir la spectrométrie de masse comme étant une méthode pertinente et efficace pour la détection de biomarqueurs bactériens,
• D’appliquer la méthode d’analyse à la détection de plusieurs biomarqueurs dans de nombreuses matrices telles que des matrices alimentaires et des matrices biologiques.
• Plusieurs brevets d’application co-déposés par bioMérieux, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS.

Applications visées : le domaine alimentaire, les contrôles biologiques hospitaliers (sérums, plasma, urines ou selles) et résistances aux antibiotiques, l’oncologie médicale

 

  

Rôle de LIP

LIP a accompagné le porteur de projet Jérôme Lemoine durant toute la phase de montage : définition des besoins, évaluation du budget du projet, mise en place contractuelle du partenariat, négociation juridique auprès de bioMérieux, accompagnement sur les aspects de propriété intellectuelle.